Planifier


Planifier

Organiser son temps selon un plan

Toutes les actions demandent du temps qu’il faut réussir à estimer, et engendrent un coût à prévoir.
Certaines tâches sont indépendantes les unes des autres, d’autres ne le sont pas. L’enchaînement des tâches dépendantes, détermine un chemin critique qui contraint à un temps incompressible. Il est important d’établir les tâches qui sont présentes sur le chemin critique afin d’identifier l’incidence d’un retard de l’une d’entre elles sur l’ensemble du projet.

Par exemple, la tâche A : choisir un lieu de réception et la tâche B : envoyer l’invitation, sont des tâches dépendantes. La tâche B ne peut pas se réaliser tant que la tâche A n’est pas réalisée.

Le listing de ces tâches, l’estimation du temps et de leur relation permettront de dresser un diagramme de Gantt. Pour fixer l’ensemble du projet dans le temps par rapport à une date d’échéance, il faut effectuer un retroplanning.

Ces deux outils permettent de suivre la réalisation du projet et anticiper les phases critiques ou sensibles.

L’anticipation est primordiale pour envisager les solutions à mettre en place.

C’est au cours de cette phase qu’il faut évaluer le budget. Vous pouvez ensuite le revoir à la baisse ou à la hausse selon les sommes obtenues, les objectifs souhaités, vos finances ou financements disponibles.

C’est aussi le moment de prévoir les indicateurs de performances, comme le temps de réponse à votre invitation, le nombre de réponses, l’heure de réponse selon le moment de l’envoi… vous êtes en train de réaliser votre tableau de bord.